Parcours trail n°05 - Le Col de la Pousterle
>>
Accueil
>
Trail
>
Parcours trail n°05 - Le Col de la Pousterle
Les Vigneaux

Parcours trail n°05 - Le Col de la Pousterle

Faune
Flore
Facile
4h
13,3km
+735m
-735m
Boucle
Trail
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion

Un itinéraire tout en forêt avec un beau panorama au col de la Pousterle.

“C’était une belle journée d’automne et je savais qu’elle était là car je venais d’entendre son cri si particulier. Je scrutais les branches des mélèzes et tout à coup, je la vis. Elle, la petite chouette chevêchette. Perchée sur une branche au milieu des aiguilles rousses et des lichens gris, elle me regardait.” Marie-Geneviève Nicolas, garde-monitrice du Parc national des Écrins.


Les 11 patrimoines à découvrir
Géologie et géographie

L'ubac

La piste remonte doucement en rive droite de la Gyronde, côté ubac. L’ubac est le versant exposé au nord, à l’ombre en hiver, le soleil restant bas à cette époque.
lire la suite
Faune

Les oiseaux de la falaise

La falaise accueille bien du monde ! Le grand corbeau, à ne pas confondre avec la corneille,  vient volontiers nicher ici. Il ne fait pas bon ménage avec le faucon pèlerin, oiseau qui a été en fort déclin et qui reste une espèce sensible. Celui-ci affectionne également cette falaise, riche en trous propices à la nidification. Le tichodrome échelette, encore nommé « oiseau papillon » en profite également pour y nicher. Quelques voies d’escalade sont interdites en période de reproduction de ces oiseaux. 

lire la suite
Col

Le col de la Pousterle

La pousterle, en occitan haut-alpin, c’est une petite porte (une poterne). Il vient du latin posterula qui signifie la porte de derrière. Ce toponyme désigne parfois un col, qui est une porte entre deux vallées en quelque sorte ! Les glaciers ont creusé cette porte où passait un bras entre le glacier qui occupait le vallon du Fournel et celui qui s’écoulait dans celle de Vallouise.

lire la suite
Flore

Le mélèze

Emblème des Alpes du sud, ce résineux perdant ses aiguilles en hiver, se  pare d’or et illumine la montagne à l’automne. Les mélézins sont entretenus par le pâturage des troupeaux. Sans eux, d’autres arbres comme le sapin ou différents pins peuvent pousser pour donner un autre type de forêt. Espèce pionnière, le mélèze ne craint pas la lumière pour s’installer. Son bois résistant et imputrescible a toujours servi pour la construction des maisons. 

lire la suite
Faune

Les chauves-souris forestières

Les chauves-souris ne vivent pas que dans les grottes ! En été, certaines espèces forestières s’abritent pendant le jour dans de vieux arbres creux ou des trous de pics. Les femelles peuvent aussi y faire une petite colonie où naîtront les petits (un par femelle). Dans cette forêt encore jeune sans trop de vieux arbres, des gîtes ont été installés pour aider les chauves-souris et mieux les étudier.
lire la suite
Faune

La chouette chevêchette

C’est au printemps qu’on peut entendre ce petit rapace nocturne ; ou en automne, période à laquelle il peut lancer de drôles de cris. D'activité diurne et crépusculaire, la chouette chevêchette est une prédatrice de passereaux et de petits rongeurs forestiers.  Mais lorsqu'ils la repèrent, les passereaux n'hésitent à venir la houspiller en grand nombre afin de rendre vaine toute tentative d'attaque surprise. Elle est inféodée aux forêts de montagne où elle recherche les arbres à cavité de pic pour établir son nid.

lire la suite
Flore

L’épilobe en épi

Le long des pistes forestières, s’étalent de grands massifs d’une haute plante aux nombreuses fleurs purpurines, disposées en épis lâches. L’épilobe en épi, plante pionnière, affectionne les talus de piste, les sols qui ont été remués. À la fin de l’été, ses très nombreuses graines dotées d’un plumet s’envolent en masse dans la lumière déjà rasante…

lire la suite
Flore

Le cytise des Alpes

Cousin du cytise faux ébénier, ce grand arbuste fleurit en juin - début juillet, donnant de belles grappes pendantes de fleurs jaunes. Peu commun et ne vivant que dans les Alpes et le Jura, il affectionne les bois clairs assez secs. Belle surprise, et quel parfum !

lire la suite
Flore

Le cytise à feuilles sessiles

Ce petit arbuste de 1 à 2 mètres de haut poussant dans les bois clairs se caractérise par des feuilles situées sur le rameau florifère qui sont sessiles, c'est-à-dire sans pédoncule, et à 3 lobes. Il peut être confondu avec le faux baguenaudier, dont les mêmes feuilles sont découpées en 7 ou 9 lobes. Tous deux donnent de très belles fleurs jaunes en mai juin.

lire la suite
Faune

Le chevreuil

La forêt est habitée par des chevreuils, et il n’est pas rare d’en voir. Cet ongulé est un peu particulier car le rut ne se fait pas en automne pour des naissances en mai juin comme chez les autres ongulés vivant en montagne mais s’effectue en été. Cependant, après la fécondation, l’œuf cesse tout développement pendant 6 mois (diapause embryonnaire). Puis la gestation reprend et le faon (ou deux) pourra naître au printemps, période la plus favorable à sa survie.

lire la suite
Flore

La ripisylve

Le chemin traverse un bois d’aulnes, de bouleaux, de trembles et de frênes, résidus de la forêt naturelle poussant au bord de l'eau, nommée ripisylve. Cette forêt se réduit partout car détruite par l'urbanisation et par l’endiguement des torrents. C’est pourtant une zone essentielle pour la fixation des berges et l’épuration des eaux et, offrant des habitats naturels spécifiques, joue un rôle majeur dans le maintien de la biodiversité.

lire la suite

Description

Traverser le camping, poursuivre sur la piste et 200 m plus loin emprunter un sentier remontant sur la gauche. 

  1. Bifurquer sur la gauche. Traverser la route menant à Puy Saint Vincent et poursuivre tout droit par une piste montant aux maisons d’Eyssarvia. Continuer sur la piste. 
  2. Au croisement des pistes, prendre celle de gauche puis 400 m plus loin, le sentier à droite pour le col de la Pousterle. Il parvient en contrebas d’une falaise calcaire et à ce niveau traverse le lacet d’une piste. Continuer sur ce sentier pour parvenir à la piste montant au col. 
  3. Prendre la piste partant franchement à gauche et s’élevant pour aller faire une longue traversée à flanc et en versant nord. 
  4. Après avoir traversé la piste, partir dans une petite prairie sur la gauche. Plus bas, le sentier quitte une nouvelle fois la piste pour descendre en sous-bois jusqu'au pont du Rif aux Vigneaux.
Départ : Camping le Courounba, Les Vigneaux
Arrivée : Camping le Courounba, Les Vigneaux
Communes traversées : Les Vigneaux, Vallouise-Pelvoux, Puy-Saint-Vincent

Profil altimétrique


Recommandations

Avant de partir en trail, il est impératif de consulter les périodes d’ouverture du parcours sur le site : https://www.onpiste.com/explorer/destinations/le-pays-des-ecrins-40

Partagez vos photos sur les réseaux sociaux avec #stationdetrailecrins

Se renseigner sur les conditions météorologiques avant de partir randonner

Coordonnées des secours : Secours Montagne : 04 92 22 22 22 ou 112 

Respecter le travail des agriculteurs, exploitants et propriétaires

Refermer toutes les clôtures

Rapporter tous ses déchets

Ne pas couper l’itinéraire à travers les prairies

Les parcours trail se prêtent également à la marche


Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de Vallouise

Place de l'Eglise, 05340 Vallouise

https://www.paysdesecrins.com/

contact@paysdesecrins.com

+33(0)4 92 23 36 12

En savoir plus

Maison du Parc de Vallouise

, 05290 Vallouise

http://www.ecrins-parcnational.fr/

vallouise@ecrins-parcnational.fr

04 92 23 58 08

Information, documentation, maquette, expositions, projections, vente des produits et ouvrages du Parc. Visites guidées pour les scolaires, réservation obligatoire. La nouvelle Maison du parc a ouvert à Vallouise depuis le 1er juin et propose aux visiteurs une exposition permanente interactive invitant à la découverte du territoire et de ses patrimoines. Un espace d'exposition temporaire permettra une offre renouvelée. Enfin,le dispositif est complété par une salle audiovisuelle permettant d'organiser projections et conférences Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.

En savoir plus

Transport

Transports en commun >> www.pacamobilite.fr

Pensez au covoiturage >> www.blablacar.fr

Pour plus de renseignements, s'adresser au Bureau d'Information Touristique le plus proche du départ de la randonnée. 


Accès routiers et parkings

À 10 km de L’Argentière-La Bessée, prendre la D994E.

Stationnement :

Parking Camping le Courounba, Les Vigneaux

Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
41