La voie verte de L’Argentière-la-Bessée
>>
Accueil
>
A pied
>
La voie verte de L’Argentière-la-Bessée
L'Argentière-la-Bessée

La voie verte de L’Argentière-la-Bessée

Histoire et architecture
Très facile
1h
4,7km
+31m
-31m
Aller-retour
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Partez au cœur de deux univers emblématiques de la commune de L’Argentière-la-Bessée.

Cette balade très simple, idéale pour la famille, vous fait voyager dans deux univers qui ont construits et construisent encore l’histoire de L’Argentière-la-Bessée. D’un côté, vous découvrirez, sur la première partie du parcours, l’histoire industriel de L’Argentière-la-Bessée avec ses nombreux bâtis devenus historiques et ceux encore en activité à ce jour. D’un autre côté, en deuxième partie, le multiplexe sportif de la commune avec son stade d’eau vive qui regroupe un grand nombre de personnes durant l’été et qui organise des compétitions chaque année.


Les 7 patrimoines à découvrir
Histoire

Le compresseur vertical

Gilbert Planche, ingénieur de 22 ans, arrive à L’Argentière-La Bessée pour exploiter l’eau et ouvre une grande usine d’aluminium en 1910.

Le compresseur vertical est l’ancêtre du marteau-piqueur. Les miniers avaient besoin de grande quantité de charbon et l’air comprimé permettait d’accélérer le rendement de charbon. En 1852, Colladon, un suisse, invente le marteau-piqueur pneumatique. Le compresseur vertical permettait de produire de l’air comprimé qui alimentait une perforatrice et simplifiait l’abattage du charbon. Le compresseur est posé à la vertical sur son support, d’où son nom. 

lire la suite
Histoire

Louis Leprince-Ringuet et L’Argentière

Louis Leprince-Ringuet a dirigé le Laboratoire de physique de l’X (“X” étant une École Polytechnique à Villeurbanne), installé à L’Argentière. Durant l’été 1942, il y a accueilli plusieurs étudiants juifs leur permettant d’échapper aux nazis et à Auschwitz. Un panneau présente les découvertes de Louis Leprince-Ringuet dans ce laboratoire. Un texte de Bernard Lévi est également affiché. Jeune étudiant juif, il a participé aux recherches du labo durant l’été 1942. Il remercie l’équipe scientifique de lui avoir permis d’éviter d’affronter la barbarie antisémite.

lire la suite
Histoire

L’usine Péchiney

La société électrométallurgique française s’installe à L’Argentière en 1907. La construction de l’usine d’aluminium débute en 1909 et c’est en 1910 qu'elle ouvre ses portes grâce à la centrale électrique construite par Gilbert Planche. L’Argentière devient alors une ville industrielle. La crise économique des années 1970 et l’éloignement des sources d’approvisionnement poussent l’usine à fermer ses portes en 1985. Elle est partiellement démolie en 1988. Les ouvriers quittent la ville et pour éviter la désertification de L’Argentière, un projet de restructuration est mis en oeuvre. 

lire la suite
Histoire

Ancienne zone industrielle de L’Argentière-la-Bessée

Sur les deux murs de ces anciennes industries, vous pourrez découvrir l’histoire de L’Argentière-la-Bessée, marquée par son ère industrielle notamment par la présence d’une centrale hydroélectrique, créée entre 1907 et 1909, exploitant la force motrice des chutes d’eau de montagne. C’était la plus puissante centrale d’Europe à cette époque. De plus, d’autres industries étaient aussi présentes comme la Société du Quartz Fondu ou l’usine d’aluminium et permettaient de faire vivre un grand nombre d’ouvriers.
lire la suite
Eau

Le stade d’eau vive

Dans le cadre de sa restructuration, après la fermeture du site industriel, la ville de L’Argentière-la-Bessée s’est orientée vers le tourisme sportif en mettant en avant les éléments naturels présents sur site, à savoir l’eau. Situé au départ du plus grand parcours navigable de la Durance, la commune a décidé d’être un véritable centre d’eau vive en réalisant ce stade en 1993 sur une longueur de 400 m. Ainsi, de par sa notoriété et sa situation, ce stade accueille, chaque année, plusieurs compétitions de renom aux niveaux national et international.
lire la suite
Eau

La Durance

La Durance est la plus importante rivière de Provence. Elle prend sa source sur la commune de Montgenèvre à 2 390 m d’altitude, pour rejoindre le Rhône, au sud d’Avignon. Cette rivière est « pluvio-nivale », c’est-à-dire que son débit dépend de l’apport naturel en eau dû à la fonte des neiges et aux pluies. Ainsi, elle représente un véritable terrain de jeux pour les kayakistes de l’Europe.
lire la suite
Eau

Le Fournel

Le Fournel prend sa source dans la vallée du Fournel, au cœur du Parc national des Écrins et se jette dans la Durance vers le stade d’eau vive. Il est connu pour être un canyon très ludique pour les hauts-alpins et le plus fréquenté du Haut Val Durance. Il est idéal pour une initiation à la verticalité notamment par la présence de plusieurs sauts, toboggans et rappels. Son accès est autorisé d’avril à octobre et est réglementé car il se situe en aval d’une prise d’eau EDF, ce qui présente un réel danger.

lire la suite

Description

Le départ de la voie verte se fait vers le Bureau d’informations de L’Argentière-la-Bessée et les centres des finances publiques, en rive gauche de la Durance, sur un chemin aménagé pour les piétons et les vététistes. Au début du parcours, vous pourrez admirer un compresseur vertical datant du XIXème siècle, outil historique de l’industrie, ainsi vous entrez directement dans le vif du sujet.

  1. Tourner à droite et traverser la passerelle piétonne pour passer côté rive droite de la Durance et entrer dans l’urbanisation de la commune
  2. Prendre la première à gauche après la passerelle et continuer tout droit en prenant le chemin aménagé pour tous types de piétons. Vous pouvez admirer sur votre gauche, le réseau d’électricité de la commune et quelques mètres plus loin des jeux pour les enfants
  3. À la fin du chemin piéton, continuer tout droit pour ensuite être dirigé entre deux anciennes industries emblématiques de la commune. De plus, vous pourrez apercevoir sur les murs de celles-ci, des panneaux d’informations présentant l’histoire industrielle de L’Argentière-La Bessée
  4. Après avoir traversé ces bâtiments historiques, se diriger à gauche puis à droite, jusqu’à rejoindre un autre chemin piéton qui longe la Durance, côté rive droite
  5. Emprunter la passerelle piétonne qui traverse Le Fournel puis quitter l’univers industriel pour ensuite entrer dans le monde du sport avec la présence de plusieurs infrastructures sportives dont le stade d’eau vive très reconnu.
  6. Longer le camping au bord de la Durance jusqu’à rejoindre la route départementale et le pont de Chancel
  7. Refaire le chemin dans le sens inverse jusqu’au point de départ
Départ : Bureau d’information touristique de L’Argentière-la-Bessée
Arrivée : Bureau d’information touristique de L’Argentière-la-Bessée
Communes traversées : L'Argentière-la-Bessée

Profil altimétrique


Recommandations

Coordonnées des secours : Secours Montagne : 04 92 22 22 22 ou 112

Rapporter tous ses déchets

Lieux de renseignement

Bureau d'Information Touristique de L'Argentière-La Bessée

23 Avenue de la République, 05120 L'Argentière-La Bessée

https://www.paysdesecrins.com/

contact@paysdesecrins.com

+33(0)4 92 23 03 11

En savoir plus

Maison du Parc de Vallouise

, 05290 Vallouise

http://www.ecrins-parcnational.fr/

vallouise@ecrins-parcnational.fr

04 92 23 58 08

Information, documentation, maquette, expositions, projections, vente des produits et ouvrages du Parc. Visites guidées pour les scolaires, réservation obligatoire. La nouvelle Maison du parc a ouvert à Vallouise depuis le 1er juin et propose aux visiteurs une exposition permanente interactive invitant à la découverte du territoire et de ses patrimoines. Un espace d'exposition temporaire permettra une offre renouvelée. Enfin,le dispositif est complété par une salle audiovisuelle permettant d'organiser projections et conférences Entrée libre. Toutes les animations du Parc sont gratuites sauf mention contraire.

En savoir plus

Transport

Transports en commun >> https://services-zou.maregionsud.fr/fr/
Pensez au covoiturage >> www.blablacar.fr

Pour plus de renseignements, s'adresser au Bureau d'Information Touristique le plus proche du départ de la randonnée.


Accès routiers et parkings

À 16 km de Briançon, prendre la N94.

Stationnement :

Parking du Bureau d’information touristique de L’Argentière-la-Bessée

Accessibilité

Famille
Poussette
Numéro de secours :
114

Source


Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :


À proximité
8